black & white art

Weekl’iNK 2023 : bilan + merci spécial !

Nous sommes à la fin de l’année, et donc l’édition 2023 de Weekl’iNK est terminée. Avant de passer à la suite, revenons sur cette expérience qui partait du postulat (inconscient) “d’un dessin encré en stream par semaine” (avec quelques respirations), soit à la base 48 illustrations prévues…


[ DÉCEMBRE 2023BILAN 2023 & MERCIMONTHL’iNK 2024 ]



“Une idée neuve d’émission nouvelle”

Après une phase de réflexion assez courtes (en décembre 2022) je me suis donc lancé avec quelques lignes directrices et persos dans cette aventure, mais aussi quelques croquis avec un nouveau style de dessin pour moi.

J’avais à la base dans l’idée de faire une illustration encrée le samedi, le temps d’un seul stream, à la SubberZ’iNK, histoire de faire un “rendez-vous”, à la fois productif pour moi et que les gens me suivant sur Twitch soient contents de retrouver régulièrement. Sauf que le choix du format A4 m’a de base orienté sans m’en rendre compte vers des grands dessins plein de détails (la peur du viiiiide !), que ce soit des gros plans chiadés ou des scènes plus larges fourmillantes ; et que l’envie de faire des trames m’a fatalement poussé à faire un deuxième stream par semaine (après scan du dessin), et de le corriger au passage…

Dès la deuxième semaine c’est donc parti hors de contrôle, haha, avec en plus l’envie de tenter des nouvelles choses (et donc de refaire des éléments plein de fois jusqu’à satisfaction), étant donné que j’ai créé mes persos dans le but de dessiner des sujets variées (des bestioles, des robots, des véhicules, du combat…) en me mettant au défi niveau plans ou cadrages, et qu’il me fallait aussi imaginer un univers “non-conventionnel” au fur et à mesure, mais un minimum crédible.

Avec une moyenne de plus de 20h par semaine, si on inclut tous les à-côtés (blog, réseaux, replay, etc), ça a donc monopolisé mon temps. Mais j’ai tenu jusqu’au mois de mars, en m’amusant bien, et me mettant pour de bon à utiliser la plume pour l’encrage.

“Je suis tombé par terre, c’est la faute à Muxère”

Puis vint la première embûche : mon PC 12 ans d’âge qui lâche. Le temps de prendre mes repère avec le nouveau, je termine The Legend of Zelda : Breath of the Wild avant que la suite ne sorte, mais un mal être comme j’en ai un par décennie débarque d’on ne sait où (un pression permanente de courir après le temps ne me lâchant pas, la sensation d’être bloqué professionnellement depuis le Creuvid, une perte d’amour propre sévère liée à une condition physique dégradée, ne voir et parler à quasiment personne hors stream et famille ? Tout ?), et… impossible d’avancer.

Recherches de design pour ROBOT (2022)

Je refais des calculs pour caser 48 dessins dans l’année, et rattraper le retard, mais vient un moment où cela devient déraisonnable, et je lâche totalement prise sur le projet. Troublé en plus par l’arrivée des IA, des réseaux sociaux qui les alimentent, etc, je n’ai plus trop envie de remettre une pièce dans la machine le temps de réfléchir à tout ça (pourquoi créer, pourquoi partager, etc). Cela dit, je développe quand même de mon côté les personnages et leur histoire et j’ai en réserve un truc qui ne se tient pas trop mal ^^

“Tes excuses tu peux te les coller au cul, tout comme ton bifteck”

On arrive en septembre, et après des centaines d’heures de The Legend of Zelda : Tears of the Kingdom et de vélo en mode sportif, ça va relativement mieux. J’ai aussi purgé mon compte Twitter et trouvé un compromis pour poster à nouveau sans donner mon matériau de base aux IA #raptorjesus (même si en vrai mes créations bancales feraient plus de mal que de bien à ces dernières, haha).

Recherche pour la taille des persos (2023)

Je relance ainsi le projet, version light, en me donnant l’objectif de 14 illustrations en 4 mois, et surtout en laissant tomber le côté “rendez-vous” hebdomadaire, la finalité étant devenue le dessin et non plus faire des streams récurrents et sympa où je parle de tout et de rien. Malheureusement, il fut compliqué de trouver un rythme de travail régulier sur cette période (mon regain de motivation m’ayant donné envie d’avancer sur plein de trucs qui traînaient, s’ajoutant à des péripéties du quotidien – thème 2022 : les bestioles ; thème 2023 : la plomberie –), et arrivé début novembre, “seulement” quatre illus en plus ont été faites.

Dix artworks restant à faire en moins de dix semaine, smells like crunch spirit, haha. J’ai pensé à tenter d’y aller avec une mentalité “35h”, comme un job à heures fixes ; pas une “mauvaise chose” pour me remettre un peu dans la mentalité (malsaine) du monde du travail, qu’il va bien falloir retrouver bientôt… Mais finalement ce fut impossible à mettre en place, et j’ai préféré encore réduire l’objectif à 20 illustrations au total, en évitant de retomber naturellement ou instinctivement dans le travers dévoreur d’âme : “je veux tout faire parfaitement”, en me disant que je pourrai apporter des corrections une fois le projet terminé (ce que j’ai commencé à faire a posteriori sur quelques premières illustrations que je ne trouvais pas “au niveau”).

Finalement j’ai bouclé l’ultime illustration ric-rac en semaine 52, ce qui ne fut pas de tout repos, avec en parallèle la réalisation du dessin de remerciement avec tout le groupe dans un style visuel différent, cette fois tout en numérique avec ma première tablette graphique à écran !

“Il contemple l’évolution en marche…”

Au niveau du rythme, Weekl’iNK ne fut donc pas une franche réussite, passées les dix premières semaines, un peu indépendamment de moi (le PC qui crame, des remises en questions personnelles), malgré un bon run sur la fin. Cependant, au passage, le changement d’optique entre le dessin et les streams fut plutôt une bonne chose (pour moi en tout cas, désolé d’avoir tendance à être plus concentré et moins parler ^^’).

Et puis surtout, ce que je n’avais plus fait depuis 15 ans : j’ai pu développer un univers, des personnages et une histoire de destins croisés (même si vous n’en avez pas vu grand chose actuellement), mais aussi me mettre à encrer à la plume et retrouver un nouveau style de dessin original mixant toutes mes influences (pas encore assez naturel à faire cela dit).

Je vais donc faire en sorte de m’appuyer là dessus pour la suite de cette aventure, désormais nommée Distortion, qui se fera dans un nouveau format, Monthl’iNK, dont je vous reparle très vite !


Les mercis spéciaux

A5 | Huion Kamvas Pro 22 (2019) | ~24h [ 📷 / 🐘 / 🦋 ]

Pour fêter la conclusion du projet Weekl’iNK 2023, cette illustration tout au numérique regroupe tous les personnages principaux en version “mini” ! J’ai utilisé ma nouvelle tablette graphique Huion Kamvas Pro 22 (2019), à laquelle je ne suis pas encore bien habitué, c’est la première fois que j’ai ce genre d’outil ^^’

Croquis

Seul le croquis “d’intention” a été réalisé au crayon, mais tout le reste au digital, en divisant par deux la surface du A4 1200dpi des illustration de la série classique, afin d’obtenir un format A5 plus petit. Pouvoir faire les personnages à part et les déplacer est relativement plus confortable (par rapport au casse-tête qu’a été mon Inktober 2023 sur ce point, haha), dessiner sur l’écran est assez naturel pour le crayonné, mais n’ayant pas fait autant dans le détail que sur papier, j’ai vraiment été peu efficace sur l’encrage, avec beaucoup d’effacements. J’ai aussi dû déplacer les persos ainsi que mirroirer l’illustration à cause d’un personnage au look asymétrique que j’ai fait à l’envers, haha ! Zoomer sur les personnages rend plus difficile l’harmonisation du style je trouve, bref il faut continuer à s’entraîner !

Crayonné (numérique)
Encrage (numérique)
Trames (j’ai pas pu m’en empêcher !)
Couleurs (numérique)
Coloration alternative !

Pour marquer le coup j’ai voulu colorer l’illustration, ce qui est loin d’être mon fort. J’ai d’abord testé me pinceau aquarelle de Clip Studio Paint comme j’avais fait pour mon fan art Zelda avec un résultat plaisant, mais ça ne rendait pas terrible ici. J’ai donc fait du remplissage d’aplats classiques, avec pour idée de faire une couleur “forte” par personnage (ce ne sont donc pas leurs couleurs “officielles” ^^’), puis j’ai fait à part des coups de pinceau aquarelle par dessus pour les ombres et lumières, et apporter de la texture (qui s’est un peu perdue ensuite lors de l’ajustement des contraste et cie). Et enfin, pour la touche finale, un peu de perlin noise pour donner un effet grain du papier. C’était bien plus long que prévu à faire, j’espère que ça vous plaira plus qu’à moi, haha !

FULL PROCESS VIDEOS

Voir les premières étapes.
Voir les dernières étapes.

Merci encore pour l’intérêt porté à Weekl’iNK 2023, merci à Pepper sans qui je n’aurais pas eu le temps de faire tout ça 💕, et on se retrouve en 2024 pour continuer l’histoire de MAN Rev et cie !

Weekl’iNK 2023 by Mux : DÉCEMBRE (projet Distortion)

Le projet Weekl’iNK est à la base de faire un dessin par semaine à l’encre en stream tout au long de l’année. Voici les dessins de ce mois, avec toutes les étapes de création et des infos en plus ! Vous pouvez également consulter la galerie si seul le résultat final vous intéresse ^^ [ PRÉSENTATION ]


[ NOVEMBRE 2023DÉCEMBRE 2023BILAN 2023 & MERCI ]



Week #19 – SERIES

A4 | Sakura Pigma Micron | ~16h [ 📷 / 🐘 / 🦋 ]

Pour cette avant-dernière illustration, il était grand temps de vous dévoiler l’apparence d’ELDER dans le temps “présent”, sa première apparition ayant été l’occasion d’un flashback, alors qu’il avait l’air bien jeune ! S’étant isolé le plus possible du monde depuis des années, il poursuit sont entraînement au quotidien, en faisant des séries d’exercices pour maintenir son statut d’artiste martial d’exception. Ce dessin révèle aussi ce que cachait le vêtement sur son bras…

w19 – Series (croquis 1)
w19 – Series (croquis 2)

J’avais envie dans l’idée de faire une pose assez forte pour ce perso puissant, tout en restant assez sobre (pas de ligne de vitesse à outrance ou autre), pour symboliser une sorte de force tranquille ; c’est pourquoi j’ai trouvé cette idée assez cool de mannequin de bois (adapté au design de cet univers), qu’on voit par exemple souvent dans la série de films Ip Man (avec Corey Yuen), et qui est assez en accord avec la nature du personnage. J’ai beaucoup hésité sur la composition cela-dit, car j’avais aussi envie en même temps de montrer plusieurs autres éléments utilisés dans son entraînement (les pierres, le truc pour faire des tractions dans l’arbre, un subtil énorme rocher…), mais également un décor assez joli avec cette cascade. Je pense avoir trouvé la bonne solution pour arriver à montrer cette somme considérable d’éléments, tout en orientant le personnage vers la droite, ce que je ne fais pas naturellement en tant que droitier, haha. J’ai même réussi à caser un petit primate ! (Mais pas les fruits croquisés avec lui…)

w19 – Series (crayonné étape A)
w19 – Series (crayonné étape B)

J’ai eu un peu de mal à faire en sorte qu’ELDER ressemble à ses croquis préparatoires, mais ma technique d’inverser horizontalement la caméra sur mon stream quand j’en ai besoin m’aide vraiment bien à équilibrer le dessin, pour avoir plus simplement un effet miroir, plutôt que d’en utiliser un vrai comme précédemment ! Pour la cascade j’y suis d’abord allé au feeling en me servant de mes souvenir ou l’image que j’ai d’une chose, avant de prendre un exemple, c’est souvent ma “technique” quand il s’agit de designer quelque chose qui se veut un peu plus original que notre réalité.

w19 – Series (encrage)

L’encrage n’a pas été des plus rapides, alors que j’ai joué la sécurité en utilisant les feutres Sakura 03 et 05. J’ai préféré m’appliquer, même s’il y a quelques petites imperfections par endroits, il n’y a pas de défauts majeurs comme sur la précédente ! Cela dit, la cascade demande à être retravaillées ^^’

DIGITAL EDIT

w19 – Series (final)

Peut-être pas de défauts majeurs, mais les corrections numériques furent assez longues à faire, je n’ai pas encore apprivoisé ma tablette écran. Au registre des modifications notables : j’ai déplacé la cicatrice sur le ventre pour une meilleure lisibilité, clarifié les ombres sur la ceinture, refait une bonne partie de la cascade, et aussi élargi sa jambe gauche pour donner une meilleure spatialisation en mettant le mannequin visiblement devant la jambe. Pour les trames, j’ai encore sous-estimé le temps que ça allait prendre, entre le détail des falaise, la cascade, le ciel et plein de petits détails rikiki un peu partout, inutiles donc indispensables, haha. Ma technique récente de baisser la luminosité d’une couleur de 20 pour les ombres marche plutôt bien je trouve, je vais continuer avec ça pour l’instant.

Cette illustration me satisfait vraiment bien, et le rendu final est mieux que ce que j’avais en tête à la base, la seule différence est qu’ELDER était censé paraître une dizaine d’année plus vieux, je n’ai pas réussi à le vieillir plus une fois que son design m’a paru stylé, haha. J’espère juste arriver à refaire le perso aussi bien les prochaines fois… *gloups*

FULL PROCESS


Week #20 – OBNOXIOUS

A4 | Saji-pen + Sakura Pigma Micron | ~22h [ 📷 / 🐘 / 🦋 ]

w20 – Obnoxious (croquis)

Nous y voilà, l’ultime illustration du projet Weekl’iNK 2023 ! Le thème, pris dans le sens “insupportable”, était idéal pour faire apparaître RIVAL une deuxième fois (seulement ^^’), personnage assez frimeur et jouant avec les bornes des limites des règles à la moindre occasion. Le voilà ici dans les stands, en pleine démonstration de popularité avec ses fringues tape-à-l’œil entouré de fans, juste à côté de MAN, qui semble le nez dans le moteur de son vaisseau à la mécanique capricieuse.

Le croquis de la scène m’est venu comme ça, j’avais envie d’un gros plan pour terminer, à la fois parce que c’est potentiellement plus rapide (wrong), mais aussi pour compenser le fait de n’avoir que trop peu vu ce personnage (le nombre de dessins ayant été réduit au fil de l’année, il en a été le premier impacté). Mais évidemment, refaire la même chose au crayonné format A4 m’a pris un certain temps, qui a été doublé pour ajouter tous les détails nécessaires à cette pourtant bonne base, haha. Ses lunettes ont “sauté”, mais avec l’idée de les rajouter, ou en tout cas essayer de le faire, lors du passage à la phase digital.

w20 – Obnoxious (crayonné étape A)
w20 – Obnoxious (crayonné étape B)

Concernant l’encrage, j’ai voulu finir en utilisant la plume tout de même, mais j’ai repris le Sakura Pigma Micron 03 pour faire ce qui n’est pas au premier plan. Tout ça n’est pas très harmonieux, tel un pot pourri de tous mes types d’encrage, haha. Des lignes assez “plume clair” pour RIVAL et le droid à gauche comme le #10, le fan ourson est très “plume fouillis” comme le #16, la fille derrière tout en arrondis au feutre comme le #17 et inversement pour MAN et son vaisseaux tout en petit traits comme… pas grand chose. Bref ce n’est pas une illustration finale qui me satisfait clairement pour le rendu encré, RIVAL devrait avoir le visage un peu plus large, son jeune, son fanatique, manque de clarté et de volumes, et la partie en fond a un côté un peu rushé. Heureusement que ma méthode “tradigital” est née ! J’ai aussi décidé de faire les motifs sur le sweat de RIVAL directement au digital pour pouvoir modifier plus facilement.

w20 – Obnoxious (encrage)

DIGITAL EDIT

Beaucoup de petites corrections un peu partout, avec principalement des retouches sur MAN qui était un peu mal fait à cause de la taille du feutre, la main qui signe corrigée, les cheveux de RIVAL plus fournis, une tentative moyennement satisfaisante de rendre l’ours plus proche de l’effet du crayonné (d’ailleurs en le superposant à l’encrage, le rendu est sympa, à étudier – voir le stream –), et une amélioration du bras du droïde. Pour les trames rien de bien particulier mis à part trop de plis à ombrer, haha, et un effet de lumière sur les stands plutôt pas mal pour une inspiration sur le moment ^^

w20 – Obnoxious (trames)

Une version avec les motifs sur le pull et avec les lunettes de frimeur pour mieux coller avec le thème et le croquis initial arrivera bientôt ! J’avais envie de boucler avant 2024, haha.

FULL PROCESS


[ NOVEMBRE 2023DÉCEMBRE 2023BILAN 2023 & MERCI ]


Inkteubé 2023 par Mux

Comme chaque année depuis 2019 je fais la liste idiote Inkteubé de PKL, cette année dans une version allégée avec un thème incongru pour deux jours, en novembre (c’était donc plutôt “Novteubé”). C’est toujours du dessin direct au stylo bille sans brouillon, avec ses aléas et rattrapages désespérés !

J’ai fait comme Inktober 2023, tout sur la même feuille en faisant un quadrillage de 15 cases, ça m’a permis de ne pas trop m’attarder dessus (pas trop moyen de faire de la chirurgie crayonnatoire avec un Bic, haha). Comme tous les ans depuis 2020 je fus le dernier survivant de Koh Lanta à aller au bout de la liste, mais c’était amusant !

Les thèmes et tout ce qu’il faut savoir.

Le résultat

Les thèmes vont du 1-2 en haut à gauche au 29-30 en bas à droite, voilà tout ! Mon préféré est… 🤪

Inkteubé 2023 par Mux