draft

non terminé, entrainement ou juste idées

Monthl’iNK 2024 by Mux : FÉVRIER (projet Distortion)

Le projet Monthl’iNK 2024 prend la suite de Weekl’iNK 2023 ! En réalisant une illustration à l’encre chaque mois, sur un thème choisi, l’objectif cette année est de continuer à développer l’univers original Distortion et ses personnages, tout en améliorant ma technique de dessin lors de travaux préparatoires.

Le procédé complet de chaque illustration est réalisé en stream et chaque étape est abordée en détails ici, mais je vous expose également les buts visés lors des différentes études et croquis réalisés en amont, avec les résultats les plus intéressants. Consultez la galerie si vous voulez seulement voir le résultat final pour chaque mois ^^ [ PRÉSENTATION ]


[ JANVIER 2024FÉVRIER 2024MARS 2024 ]



Year II #02 – RECOVERY

A4 | Crayon HB + Deleter Saji-pen | ~?h+?h [ 📷 / 🐘 / 🦋 ]

Cette deuxième illustration de l’année m’a vu pour une fois hésité entre beaucoup de thèmes et de personnages mis en scène en faisant une vingtaine de mini-croquis ; je me suis fixé sur une solution chill, avec Rev, qui n’a encore jamais eu droit à son artwork en solo ! Le voilà donc dans une séquence “flashback”, récupérant des forces dans une source chaude, après une nouvelle victoire en Formula NG.


STEP 1 ~ CROQUIS

Illustration à venir, suivez-moi sur Twitch pour être prévenu au moment où je dessine en stream ^^


STEP 2 ~ ÉTUDES

Techniques à travailler (WIP) : ondulations sur l’eau ; effets de vapeur ; profondeur de champs ; musculature ;




[ JANVIER 2024FÉVRIER 2024MARS 2024 ]


Monthl’iNK 2024 by Mux : JANVIER (projet Distortion)

Le projet Monthl’iNK 2024 prend la suite de Weekl’iNK 2023 ! En réalisant une illustration à l’encre chaque mois, sur un thème choisi, l’objectif cette année est de continuer à développer l’univers original Distortion et ses personnages, tout en améliorant ma technique de dessin lors de travaux préparatoires.

Le procédé complet de chaque illustration est réalisé en stream et chaque étape est abordée en détails ici, mais je vous expose également les buts visés lors des différentes études et croquis réalisés en amont, avec les résultats les plus intéressants. Consultez la galerie si vous voulez seulement voir le résultat final pour chaque mois ^^ [ PRÉSENTATION ]

Dernière mise à jour : 2024/02/14


[ BILAN 2023 + MERCIJANVIER 2024FÉVRIER 2024 ]



Year II #01 – DISTANT

A4 | Crayons HB&2B + Huion Kamvas Pro 22 (2019) | ~12h+33h [ 📷 / 🐘 / 🦋 ]

Pour cette première illustration de 2024, j’ai choisi de montrer Qarmie qui semble inquiète de ne pas avoir de nouvelle de Rev depuis un moment, chose inhabituelle. L’environnement urbain montre la grande ville sous un aspect plus “quotidien” que vu jusqu’à présent. J’innove un peu avec la présence d’un petit encart pour montrer à la fois la face du personnage et l’écran de son appareil de communication sophistiqué ^^


STEP 1 ~ CROQUIS

m01 – Distant (croquis)

Pour une première illustration de l’année, j’avais envie de faire une scène assez classique où l’on voit bien le personnage. J’ai quand même pensé faire des angles de vue un peu plus audacieux, mais je me suis rabattu sur cette perspective plus simple avec un effet de profondeur. Je peux ainsi montrer la ville un peu d’un parc / square en arrière plan, tout en ayant le personnage principal en grand à l’avant et quelques autochtones pour plus de vie.

À ce stade, je ne sais pas encore exactement où placer l’encart avec l’appareil, même s’il y a de fortes chance que ce soit dans un coin à droite.


STEP 2 ~ ÉTUDES

Techniques à travailler (WIP) : les mains ; équilibre zones noir / blanc de l’encrage ; perspectives ; être plus consistant sur mon style de visages ; nouvelle technique pour faire les aplats et tester si remplissage des aplats en “gommage” (pour les trames) est plus rapide ;

J’ai tenté de trouver une méthode pour reproduire facilement la forme des visages de mes personnages {A}, en plaçant différents cercles de construction. Il y a des résultats intéressants, mais ça ne marche bien que pour certains angles vus de côté, genre platformer 2D. La méthode de la “boule” avec le trait en prolongement du visage est plutôt intéressante pour les angles moins statiques. Je n’ai pas encore trouvé de bonne solution, mais ça va dans le bon sens j’ai l’impression, avec des résultats moins aléatoires que “copier” mes propre dessins précédents pour reproduire mes persos, haha.

m01 – Distant (études A)
m01 – Distant (études B)
m01 – Distant (études C)

Mon style plutôt proche du manga fait que j’ai tendance à faire un encrage comprenant seulement les lignes, et prend rarement le risque de faire des aplats pour marquer certains volumes comme on le voit de manière omniprésente dans les comics par exemple (mais aussi dans le manga de manière différente), me reposant sur les trames pour cela.

J’ai donc tenté de faire des ombrages plus marqués sur la première illustration de Weekl’iNK 2023 pour voir si ça rendrait les éléments plus lisibles {B}. Le résultat est pas mal, mais j’ai du mal à trouver ça vraiment intéressant ici, ou en tout cas, je ne trouve pas ça mieux. Prochainement je tenterai sur une version du dessin sans trames, pour éviter la redondance des ombres, et garder les trames seulement pour les aplats.

J’ai aussi testé de faire ressortir les personnages en noircissant le fond de l’illu WKLK#09 {C}, mais ça fait assez bizarre avec l’éclairage de la pièce, sur cet exemple là en tout cas ^^’

Pour m’entraîner sur les mains, j’ai surtout axé mes essais sur les besoins de mon dessin à venir, soit “tenir un smartphone-like” {D}. En plus d’évidemment prendre exemple sur mes propres mains, j’ai testé la méthode des cubes / cylindres. Encore beaucoup de travail, et d’autres technique à tenter, mais ça devrait le faire pour cette illustration !

m01 – Distant (études D)
m01 – Distant (études E)

Après avoir parcouru quelques pages abordant les perspectives, j’ai regardé rapidement quelles alternatives j’avais pour ce dessin {E}. Rien qui ne chamboule les plans initiaux, mais sur quelques aspects que je néglige parfois et que je trouve bizarre sans savoir pourquoi (comme pour le décor du dernier dessin de WKLK avec les murs parallèles à l’horizon).

Ce mois de recherches laisse une impression frustrante, d’une parce que je n’ai pas trouvé le temps de travailler suffisamment sur tout ça (fatigue accumulée de décembre, beaucoup à préparer sur le blog et pour le stream, plein de ménage et aménagements chez moi, la surprise Prince of Persia : The Lost Crown et Tekken 8…) et de deux parce que je cherche encore un mode de fonctionnement productif en tant que personne qui aurait désespérément besoin de jours de 36h, car il ne voit pas les journées passer. Pour préparer la prochaine illustration je pense faire en sorte de me programmer plutôt des petites sessions quotidiennes pour continuer à m’entraîner et “répéter” sur chaque point déjà étudié, ajouté aux plus grosses sessions comme j’ai fait ce mois-ci pour trouver de bons supports d’apprentissage et faire des essais.


STEP 3 ~ CRAYONNÉ

J’ai à la fois suivi le croquis et apporté quelques amélioration dans la composition et mes maigres entraînements m’ont tout de même servi !

m01 – Distant (crayon)

Déplacer le poteau de l’arrêt de “bus” à droite m’a permis de centrer la fontaine, ce qui rend bien mieux. Pour le gamin et sa maman, j’ai eu l’idée en faisant des cheveux en pic sur l’instant de faire une sorte d’hommage déguisé à Calvin et Hobbes de Bill Watterson ; d’ailleurs en tapant ces lignes je me dis que je pourrais ajouter une peluche de tigre qui dépasse du sac, ahah. Le p’tiou essaie de caresser ce “dinopigeon” qu’il faudra rendre un peu crade.

Je ne sais pas si je laisserai tout ce qui est actuellement présent dans la skyline en fond, ça dépendra si ça s’avère plus ou moins chargé une fois encré, en particulier l’espèce d’île flottante peut-être un peu mastoc. L’encart en bas à droite n’est pas trop intrusif comme ceci je trouve, reste à rendre l’écran vraiment lisible à l’encrage avec les petits avatars ^^


STEP 4 ~ ENCRAGE

Wow… juste wow ! Ma super idée de faire de l’encrage numérique pour commencer l’année plus serein s’est transformé en longue traversée d’un océan à la nage, haha. Je suis tombé dans les travers classiques du digital, soit le zoom et le CTRL+Z intempestifs, bien batonné-dans-les-roues par mon crayonné moins précis que d’habitude. L’avantage est que je n’ai pas à faire de correction ensuite, et m’a évité le relatif “stress” de l’encrage sans réel droit à l’erreur, mais du coup j’ai avancé très lentement avec un temps record d’une vingtaine d’heures pour faire tout ces traits.

Le manque de vision d’ensemble du dessin m’a aussi causé le souci de l’épaisseur des traits pas toujours très logique ou cohérent (j’ai commencé par les 2 PNJ et je trouve que ça se voit), même si j’ai surcompensé en faisant l’arrière plan avec des trais très fins… Cela dit, le décor et les détails de l’encart n’aurait sûrement pas été aussi précis au tradi, et j’aime quand même beaucoup le résultat final, alors ne retenons que ça plus que les soupirs d’exaspération ^^’

m01 – Distant (encrage)

STEP 5 ~ FINALISÉ (TRAMES)

J’ai inauguré une nouvelle méthode pour réaliser les aplats, en m’inspirant d’une vidéo montrant comment font les pros sur les comics US, en mixant par endroits avec la technique de remplir puis gommer ce qui dépasse au lieu de détourer ; et tout ça me plaît bien, c’est bien plus pratique à éditer ensuite, tout en limitant le nombre de layers dans le fichier. Pour les ombres j’ai fait comme avant, en prenant la couleur de l’aplat et diminuant la vibrance de la couleur de 10~20 unités. Avec tout ce bazar en arrière plan, j’ai eu un peu de mal a choisir les teintes pour faire ressortir les éléments importants, mais j’ai fini par trouver ce compromis plutôt équilibré, les ombres aidant bien.

m01 – Distant (final)

FULL PROCESS ~ STREAM REPLAYS

Replay du crayonné.
Replay de l’encrage, partie 2.
Replay de l’encrage, partie 1.
Replay des trames.

[ BILAN 2023 + MERCIJANVIER 2024FÉVRIER 2024 ]


Weekl’iNK 2023 : bilan + merci spécial !

Nous sommes à la fin de l’année, et donc l’édition 2023 de Weekl’iNK est terminée. Avant de passer à la suite, revenons sur cette expérience qui partait du postulat (inconscient) “d’un dessin encré en stream par semaine” (avec quelques respirations), soit à la base 48 illustrations prévues…


[ DÉCEMBRE 2023BILAN 2023 & MERCIMONTHL’iNK 2024 ]



“Une idée neuve d’émission nouvelle”

Après une phase de réflexion assez courtes (en décembre 2022) je me suis donc lancé avec quelques lignes directrices et persos dans cette aventure, mais aussi quelques croquis avec un nouveau style de dessin pour moi.

J’avais à la base dans l’idée de faire une illustration encrée le samedi, le temps d’un seul stream, à la SubberZ’iNK, histoire de faire un “rendez-vous”, à la fois productif pour moi et que les gens me suivant sur Twitch soient contents de retrouver régulièrement. Sauf que le choix du format A4 m’a de base orienté sans m’en rendre compte vers des grands dessins plein de détails (la peur du viiiiide !), que ce soit des gros plans chiadés ou des scènes plus larges fourmillantes ; et que l’envie de faire des trames m’a fatalement poussé à faire un deuxième stream par semaine (après scan du dessin), et de le corriger au passage…

Dès la deuxième semaine c’est donc parti hors de contrôle, haha, avec en plus l’envie de tenter des nouvelles choses (et donc de refaire des éléments plein de fois jusqu’à satisfaction), étant donné que j’ai créé mes persos dans le but de dessiner des sujets variées (des bestioles, des robots, des véhicules, du combat…) en me mettant au défi niveau plans ou cadrages, et qu’il me fallait aussi imaginer un univers “non-conventionnel” au fur et à mesure, mais un minimum crédible.

Avec une moyenne de plus de 20h par semaine, si on inclut tous les à-côtés (blog, réseaux, replay, etc), ça a donc monopolisé mon temps. Mais j’ai tenu jusqu’au mois de mars, en m’amusant bien, et me mettant pour de bon à utiliser la plume pour l’encrage.

“Je suis tombé par terre, c’est la faute à Muxère”

Puis vint la première embûche : mon PC 12 ans d’âge qui lâche. Le temps de prendre mes repère avec le nouveau, je termine The Legend of Zelda : Breath of the Wild avant que la suite ne sorte, mais un mal être comme j’en ai un par décennie débarque d’on ne sait où (un pression permanente de courir après le temps ne me lâchant pas, la sensation d’être bloqué professionnellement depuis le Creuvid, une perte d’amour propre sévère liée à une condition physique dégradée, ne voir et parler à quasiment personne hors stream et famille ? Tout ?), et… impossible d’avancer.

Recherches de design pour ROBOT (2022)

Je refais des calculs pour caser 48 dessins dans l’année, et rattraper le retard, mais vient un moment où cela devient déraisonnable, et je lâche totalement prise sur le projet. Troublé en plus par l’arrivée des IA, des réseaux sociaux qui les alimentent, etc, je n’ai plus trop envie de remettre une pièce dans la machine le temps de réfléchir à tout ça (pourquoi créer, pourquoi partager, etc). Cela dit, je développe quand même de mon côté les personnages et leur histoire et j’ai en réserve un truc qui ne se tient pas trop mal ^^

“Tes excuses tu peux te les coller au cul, tout comme ton bifteck”

On arrive en septembre, et après des centaines d’heures de The Legend of Zelda : Tears of the Kingdom et de vélo en mode sportif, ça va relativement mieux. J’ai aussi purgé mon compte Twitter et trouvé un compromis pour poster à nouveau sans donner mon matériau de base aux IA #raptorjesus (même si en vrai mes créations bancales feraient plus de mal que de bien à ces dernières, haha).

Recherche pour la taille des persos (2023)

Je relance ainsi le projet, version light, en me donnant l’objectif de 14 illustrations en 4 mois, et surtout en laissant tomber le côté “rendez-vous” hebdomadaire, la finalité étant devenue le dessin et non plus faire des streams récurrents et sympa où je parle de tout et de rien. Malheureusement, il fut compliqué de trouver un rythme de travail régulier sur cette période (mon regain de motivation m’ayant donné envie d’avancer sur plein de trucs qui traînaient, s’ajoutant à des péripéties du quotidien – thème 2022 : les bestioles ; thème 2023 : la plomberie –), et arrivé début novembre, “seulement” quatre illus en plus ont été faites.

Dix artworks restant à faire en moins de dix semaine, smells like crunch spirit, haha. J’ai pensé à tenter d’y aller avec une mentalité “35h”, comme un job à heures fixes ; pas une “mauvaise chose” pour me remettre un peu dans la mentalité (malsaine) du monde du travail, qu’il va bien falloir retrouver bientôt… Mais finalement ce fut impossible à mettre en place, et j’ai préféré encore réduire l’objectif à 20 illustrations au total, en évitant de retomber naturellement ou instinctivement dans le travers dévoreur d’âme : “je veux tout faire parfaitement”, en me disant que je pourrai apporter des corrections une fois le projet terminé (ce que j’ai commencé à faire a posteriori sur quelques premières illustrations que je ne trouvais pas “au niveau”).

Finalement j’ai bouclé l’ultime illustration ric-rac en semaine 52, ce qui ne fut pas de tout repos, avec en parallèle la réalisation du dessin de remerciement avec tout le groupe dans un style visuel différent, cette fois tout en numérique avec ma première tablette graphique à écran !

“Il contemple l’évolution en marche…”

Au niveau du rythme, Weekl’iNK ne fut donc pas une franche réussite, passées les dix premières semaines, un peu indépendamment de moi (le PC qui crame, des remises en questions personnelles), malgré un bon run sur la fin. Cependant, au passage, le changement d’optique entre le dessin et les streams fut plutôt une bonne chose (pour moi en tout cas, désolé d’avoir tendance à être plus concentré et moins parler ^^’).

Et puis surtout, ce que je n’avais plus fait depuis 15 ans : j’ai pu développer un univers, des personnages et une histoire de destins croisés (même si vous n’en avez pas vu grand chose actuellement), mais aussi me mettre à encrer à la plume et retrouver un nouveau style de dessin original mixant toutes mes influences (pas encore assez naturel à faire cela dit).

Je vais donc faire en sorte de m’appuyer là dessus pour la suite de cette aventure, désormais nommée Distortion, qui se fera dans un nouveau format, Monthl’iNK, dont je vous reparle très vite !


Les mercis spéciaux

A5 | Huion Kamvas Pro 22 (2019) | ~24h [ 📷 / 🐘 / 🦋 ]

Pour fêter la conclusion du projet Weekl’iNK 2023, cette illustration tout au numérique regroupe tous les personnages principaux en version “mini” ! J’ai utilisé ma nouvelle tablette graphique Huion Kamvas Pro 22 (2019), à laquelle je ne suis pas encore bien habitué, c’est la première fois que j’ai ce genre d’outil ^^’

Croquis

Seul le croquis “d’intention” a été réalisé au crayon, mais tout le reste au digital, en divisant par deux la surface du A4 1200dpi des illustration de la série classique, afin d’obtenir un format A5 plus petit. Pouvoir faire les personnages à part et les déplacer est relativement plus confortable (par rapport au casse-tête qu’a été mon Inktober 2023 sur ce point, haha), dessiner sur l’écran est assez naturel pour le crayonné, mais n’ayant pas fait autant dans le détail que sur papier, j’ai vraiment été peu efficace sur l’encrage, avec beaucoup d’effacements. J’ai aussi dû déplacer les persos ainsi que mirroirer l’illustration à cause d’un personnage au look asymétrique que j’ai fait à l’envers, haha ! Zoomer sur les personnages rend plus difficile l’harmonisation du style je trouve, bref il faut continuer à s’entraîner !

Crayonné (numérique)
Encrage (numérique)
Trames (j’ai pas pu m’en empêcher !)
Couleurs (numérique)
Coloration alternative !

Pour marquer le coup j’ai voulu colorer l’illustration, ce qui est loin d’être mon fort. J’ai d’abord testé me pinceau aquarelle de Clip Studio Paint comme j’avais fait pour mon fan art Zelda avec un résultat plaisant, mais ça ne rendait pas terrible ici. J’ai donc fait du remplissage d’aplats classiques, avec pour idée de faire une couleur “forte” par personnage (ce ne sont donc pas leurs couleurs “officielles” ^^’), puis j’ai fait à part des coups de pinceau aquarelle par dessus pour les ombres et lumières, et apporter de la texture (qui s’est un peu perdue ensuite lors de l’ajustement des contraste et cie). Et enfin, pour la touche finale, un peu de perlin noise pour donner un effet grain du papier. C’était bien plus long que prévu à faire, j’espère que ça vous plaira plus qu’à moi, haha !

FULL PROCESS VIDEOS

Voir les premières étapes.
Voir les dernières étapes.

Merci encore pour l’intérêt porté à Weekl’iNK 2023, merci à Pepper sans qui je n’aurais pas eu le temps de faire tout ça 💕, et on se retrouve en 2024 pour continuer l’histoire de MAN Rev et cie !