sketch

Weekl’iNK 2023 by Mux (galerie)

Voilà tous les dessins définitifs réalisés pour Weekl’iNK 2023 en un seul endroit. Pour plus de détails sur un dessin particulier, consultez les pages détaillées pour chaque les mois (liens sur les titres ci-dessous), avec toutes les étapes de réalisation (croquis, encrage, améliorations…), mes intentions derrière chaque dessin et mes impressions.

1️⃣ Janvier

N’hésitez pas à me dire quels sont vont préférés en commentaire ou partager vos interpretations de chaque mot via Discord ^^

Weekl’iNK 2023 by Mux : JANVIER

Le challenge Weekl’iNK est de faire un dessin par semaine à l’encre en stream tout au long de l’année. Voici les dessins de ce mois, avec toutes les étapes de création et des infos en plus ! Vous pouvez également consulter la galerie si seul le résultat final vous intéresse ^^ [ PRÉSENTATION ]


Week #01 – GREETINGS

w01 – Greetings (encrage)

Voilà le “début de l’histoire”, en tout cas de Weekl’iNK ! Tout part d’une rencontre entre ce MAN (j’ai pas encore donné de noms aux persos), cette WOMAN, et ce CRITTER, dans une zone éloignée de tout. Je me suis amusé à penser ce monde comme assez bizarre et sans grande logique : de la végétation velue, des rochers métalliques, des arbres anguleux, ou encore des nuages tourbillonnants. J’avais déjà créé les persos avant de me lancer, et donc suivi “scrupuleusement” mes designs, à quelques erreurs près, mais je n’ai pas vraiment réussi à faire pareil niveau couleurs des vêtements ou encore pour les yeux digitalisés de la bestiole, il faudra changer de design, de méthode d’encrage, ou utiliser des trames…

w01 – Greetings (crayonné)

J’ai assez galéré sur la pose du MAN, à part ça pas trop de surprises, j’ai pris quelques références pour placer le décor mais j’y suis allez assez freestyle pour l’encrage de ce dernier ; d’ailleurs j’ai mal compris mon crayonné à l’encrage, me trompant sur l’herbe au milieu, ce qui m’a contrait de faire le chemin en diagonale, sans penser que le buisson se retrouverait en plein milieu de la route, haha… Bon, ils sont sur… un parcours de giga-golf ? Un terrain de turbo-pétanque ? Une trace de pas d’un Super Dino Géant ? Quant à la “contraption” au centre, ce n’était pas censé être noir, mais j’ai foiré le truc à la base, ça devait être rond et “éteint” sauf que ça ressemblait à une mangue. C’est pas si mal comme ça, ça ressort plus.

DIGITAL EDIT

w01 – Greetings (final)

Sur l’encrage il manque quelques éléments qui seraient mieux remplis en noir (les sourcils du MAN), et je trouve que le croquis retranscrivait mieux le fait que leurs regards se croisaient et qu’ils rougissaient. Du coup j’ai tenté de corriger ça et quelques autres détails à la tablette graphique. Mais également ajouter des trames pour mettre en valeurs certains éléments qui étaient censés être foncés (comme expliqué plus haut), et des ombres !

Week #02 – COMPETE

w02 – Compete (crayonné)

Deuxième dessin et changement radical d’ambiance, on retrouve MAN dans son environnement naturel, la grande ville ! Je pensais introduire cet aspect plus tard, mais le thème étant la rivalité, j’ai ainsi directement introduit un aspect principal du personnage, son métier de pilote de compétition. L’univers assez futuriste implique qu’il n’est pas au volant d’une voiture de course ordinaire, mais d’un véhicule défiant la gravité. Bien entendu, c’est une référence appuyée à la série de jeux vidéo F-Zero, qui est culte pour moi (surtout F-Zero X) ; et comme j’ai envie d’aborder en dessin des sujets que j’apprécie via Weekl’iNK, je ne pouvais pas mettre cette inspiration de côté !

w02 – Compete (croquis)
w02 – Compete (croquis bis)

J’introduis également un autre personnage récurrent, le RIVAL, qui est un concurrent acharné de MAN, mais au caractère bien différent de ce dernier, étant opportuniste, tout dans l’aggressivité et hors des limites du fair play ! J’avais pas mal réfléchi à ce dessin avant le stream, y compris RIVAL qui était un des premiers persos imaginés, j’ai fait des croquis et tout, mais le crayonné m’a malgré tout pris cinq heures de stream, plus une bonne heure à encore rectifier son satané vaisseau, haha.

Je ne compte plus le nombre de modifications sur ce dernier, à tenter d’améliorer la perspective, alors qu’il suffisait probablement de reprendre la première version ou de repartir sur de rien avec une “boîte”. Le coup classique de la spirale de lucidité négative ; mais à force de le modifier en mode miroir, de refaire des traits de constructions, je pense que le résultat est acceptable.

w02 – Compete (encrage)

Le but était de toute façon de me mettre à l’épreuve avec des choses sur lesquelles je ne suis pas forcément à l’aise : avec le mélange des véhicules, l’impression de vitesse et les perpectives, j’ai mangé directement dans la casserole, haha. Mais je suis vraiment content du résultat, même si l’encrage était laborieux au départ faute d’y voir grand chose avec la tablette lumineuse (à cause du soleil, pour une fois qu’il y en a plus de cinq minutes d’affilées en ce moment, haha), et j’ai pu encore développer un peu l’univers, avec la ville aussi inhabitable et brutale qu’une cité de banlieue fascisante de Le Corbusier. Le visage de MAN est assez différent du premier dessin, et reproduit mieux le nouveau design de personnages que j’ai initialement imaginé.

DIGITAL EDIT

Comme sur le précédent, j’ai rajouté des trames pour suggérer des teintes pour certains éléments, mais aussi pour les effets de lumière et d’ombres. Outres la correction de quelques bugs que j’avais oublié de tipexer, j’ai modifié un peu également les yeux des persos dont l’encrage n’était pas totalement satisfaisant. Je ne suis pas certain que les lignes de vitesses soient très convainquantes sinon, ni le choc au centre, trop timoré et messy ? Mais j’ai ça demanderais un rework complet pour trouver un meilleur rendu… quasiment 15h passées sur ce dessin, j’ai plus le temps !

w02 – Compete (final)

Week #03 – TACKY

w03 – Tacky (crayonné)

Pour ce troisième dessin, je change encore d’ambiance, avec ce marécage vu très près du sol… Je n’étais pas forcément très sûr des diverses interprétations du mot “tacky” que je ne connaissais pas forcement, j’ai donc retenu le côté un peu collant / gluant (comme de la peinture pas sèche). J’essaierai de retenir des mots plus clairs à l’avenir, haha. J’ai d’abord pensé à faire WOMAN incommodée par le pot de colle d’affection CRITTER après avoir trainé on ne sais où, mais j’ai opté pour un truc bien car…

Voilà également un nouveau personnage ! En effet, LITTLE est un petit être voyageant dans l’espace, scientifique de son état il tente de rapporter des choses intéressantes sur sa planète d’origine. Seulement, arrivé sur cette planète, il constate que tout est de taille démesurée… Dont cette affreuse grenouille gluante (“tacky”) qui englouti un insecte de la taille de LITTLE. Son détecteur lui a joué un sale tour ! La petite en lévitation qui l’accompagne lui sert à faire des prélèvements dans l’environnement.

w03 – Tacky (croquis)

Vous aurez peut-être remarqué qu’il ressemble fortement à Formi, un personnage designé dans mon enfance, que j’ai déjà utilisé lors d’Inktober 2018 ou Inkteubé 2020. J’avais envie de pousser plus loin ses aventures, et également de me donner plus de choix quant à l’interpretation des mots de la liste. LITTLE vivra ainsi ses péripéties à part du reste des personnages, à la manière de Scrat dans The Ice Age, même si je n’exclus pas quelques crossovers discrets… J’ai fait évoluer son design, et imaginé plusieurs versions, mais je me suis fixé sur une combinaison à zip horizontal qui me semblait pratique, haha.

w03 – Tacky (encrage)

Design plus cartoon cette semaine, plus dans ma zone de confort, mais petite difficulté ajoutée, en utilisant pour la première fois pour un dessin complet la plume et l’encre, afin d’économiser en feutres et faire un encrage potentiellement plus stylé. J’utilise l’encre Platinum Carbon Ink et la plume Deleter Saji-pen (sur un porte-plume Tachikawa) ! Et ça c’est plutôt bien passé, à part quelques bavure d’inattention, cette encre mettant un peu plus de temps à sécher que les Sakura Pigma Micron. J’espère arriver à faire des traits plus déliés et stables à l’avenir, mais avec mon setup de stream actuel, c’était souvent compliqué avec l’obligation de me contortionner… Il faudrait que je trouve une solution aussi pour les applats noirs, fait ici au feutre fin, pas idéal.

DIGITAL EDIT

Quelques corrections au digital, sur la patte cachée du vaisseau, l’effacement des bavure d’encre pas sèche, le remodelage du buste de LITTLE et j’ai aussi déplacé un peu l’oeil. A part ça j’ai surtout nettoyé quelques traits mal fait par ci par là et notamment tenté d’améliorer les arbres baclés en fond ! Je partais dans l’optique de faire une coloration simple mais contrastée, au final j’ai continué sur les trames, je trouve que ça marche pas si mal finalement, avec un effet de profondeur que je recherchais. J’ai fait quelques effets de dégradé sur les trames cette fois, c’est mieux à certains endroit en tout cas.

w03 – Tacky (final)

N’hésitez pas à partager vos impressions en commentaires, ou à participer à Weekl’iNK en faisant vous aussi un dessin sur les mêmes thèmes que moi ^^

SubberZ’iNK by Mux #03 “Amaterasu et papi Mandarine trinquent X commerce”

Comme expliqué auparavant, pour me donner une occasion de dessiner et remercier en même temps les gens qui s’abonnent à ma chaîne Twitch, j’ai eu pour idée de faire un dessin encré en stream comme pendant Inktober, en couplant un thème proposé par un abonné avec un mot pris au hasard ! (“Commerce” pour cette troisième édition)

Cette fois-ci j’ai légèrement innové pour le tirage au sort des thèmes qui m’ont été suggérés par les subs (du plus vague au particulier : personnages, lieux, concepts… mais un minimum sérieux), puisque j’ai remplacé les petits papiers par des boules cadeau Kinder Suprise, et intégré le principe de “boule noire” à la Motus pour ajouter un peu plus de suspens, haha. Chaque tirage de cette boule NO NAME fait que la précédente boule tirée n’a pas existé et donc retire un point (trois points gagnants). Ce fut assez amusant ma foi… J’ai aussi choisi trois mots désigné ensuite par tirage au sort (le mec est possédé par Thierry Beccaro ou quoi ?).

C’est donc Susano qui a eu l’honneur de voir sa proposition retenue, on reste dans la thématique animalière, son thème étant, en bon fan d’Ōkami : “Amaterasu et papi Mandarine boivent un coup” ! Un plaisir pour moi, le jeu étant un de mes préférés, et que j’ai refait entièrement en stream en 2022 (en doublant tous les dialogues). Le mélange avec “commerce” fut assez aisé bien que peu original, j’ai donc fait prendre le thé à Ama et au papi, ce dernier tenant un stand de vente de mandarines (j’aurais fait un Franprix si c’était Inkteubé…) ; alors qu’Issun a encore fini sous la patte de la déesse du soleil pour une blague de mauvais goût (je suppose).

L’encrage terminé pour ce SubberZ’iNK by Mux #03 !
J’ai tenté une coloration style sepia pour ce dessin, assez adéquate pour Ōkami ^^
Le crayonné avant encrage.
Je me suis assez peu éloigné de mon idée de base…

Les thèmes qui n’ont pas été tiré au sort étaient très portés mascottes : “Picsou”, “Sonic & Kubo”, “Spyro” et “un pingouin détective”. Les perdants du tirage ont quand même eu droit à la fin du stream de voir réaliser leur dessin au crayon avec évidemment impliqué le thème “commerce”, (oui, même Spyro) ! Il n’y a pas de perdants avec SubberZ’iNK ^^

Saisirez-vous tous les rapports au commerce de ces dessins ?

La qualité du stream a je pense bénéficié de mes réglages depuis Inktober 2022, c’est bien plus net, mais il a surtout failli ne pas arriver le jour prévu (ni jamais), ayant eu l’idée douteuse de jouer online à un jeu de GRAND SINJE trop puissant pour mon vieux PC-kun et sa carte graphique fourrée aux poils de lapin… j’ai bien cru qu’elle avait cramée ; je l’ai démontée, bien dépoussiérée, mais le p’tit ventilo à encore l’air grogui. J’ai senti le chaud pendant la session dessin, mais ça a tenu… PRAY THE SUN (MICROSYSTEMS)

J’ai encore une fois utilisé les stylos Sakura Pigma Micron 03 & 08, et la tablette lumineuse A3 Huion ! Aucun coup de Tip-Ex frauduleux n’a été signalé. J’ai hésité à resserrer la compo sur les protagonistes, mais finalement je suis resté sur l’idée d’un gros décor à la Ōkami, avec même des feuilles et fleurs qui virevoltent au premier plan. J’aime bien le résultat global, même si je ne le trouve pas assez lisible sans trames ou couleurs. J’aurais voulu faire mieux pour Ama, que je trouve un peu antipathique ayant été hésitant sur l’encrage (j’aurais pas du commencer par elle, alors que j’avais pas encré depuis deux mois, haha), le rosaire un peu mitigé également, et surtout le perso aurait dû être l’attrait numéro un du dessin, alors qu’il se fond un peu trop dans la masse. L’ombre du toit en plein milieu n’est pas non plus très gracieuse. Papi Mandarine est assez marrant, mais en tout cas, j’en aurai dessiné des vieux dernièrement !

Encore merci aux participants et à ceux qui ont suivi ce nouvel event, j’espère que ça vous a amusé tout comme moi à le faire !

Le replay de la session dessin SubberZ’iNK #03 !

Le principe de SubberZ’iNK n’est pas de de vous inciter à vous faire dépenser vos sous, plutôt de remercier les habitués en s’amusant, mais si vous avez envie de tenter votre chance aux éditions suivantes, abonnez-vous à Kubo Magazine avec un sub ou un prime sur Twitch, sinon un don de 2€ ou plus sur Ko-fi fonctionne aussi ; je vous contacterai le moment venu pour glaner votre proposition !

Talli #redraw (chapitre 1)

J’ai participé récemment au “redessinage” du premier chapitre du manga (français) Talli, Fille de la Lune réalisé par Sourya. Ce fameux redraw consiste en ce que chaque page du premier chapitre soit redessiné par une personne différente, à sa manière, le tout étant disponible à la lecture sur MangaDraft.

Le hasard a voulu que je tombe sur la page 40 du chapitre ! Si vous avez raté les streams consacrés au redraw ou n’avez compréhensiblement pas eu le courage de tout regarder, voici comment j’ai procédé ^^

La page 40

Talli, Fille de la Lune (chapitre1, page 40)

Talli comporte de nombreuses pages avec de beaux décors et des personnages qui sont proches de ce que je peux dessiner “habituellement”, mais cette page 40 me sortait directement de ma zone de confort : des vieux qui s’embrouillent et… un pied. Je suis passable en ce qui concerne ces derniers, mais il n’est pas trop compliqué de s’inspirer directement de la case existante.

En revanche, étant un peu en recherche d’un “nouveau style” et n’ayant pas dessiné de personnages âgés dans un passé récent, je n’ai pas du tout de style propre pour ça, haha. J’ai donc fait quelques essais plus ou moins intéressants, pour m’arrêter sur quelque chose qui me satisfait assez, mixant des éléments caractéristiques de persos que j’ai pu faire récemment (particulièrement le nez, hérité de ma récente série Inktober), et des persos comme ils sont dans le manga. Le principal c’est qu’on puisse les reconnaître, tout en gardant la force de la page.

Crayonné

Ne sachant pas trop quel procédé j’allais choisir (tout digital, tout tradi, un mélange des deux) et avec certaines contraintes (je voulais le faire en stream, pour des dessins “inhabituels” dont que je risquais de rater l’encrage, scanner au-delà du A4 est un peu compliqué…), j’ai donc fait absolument n’importe quoi, haha ! J’ai en fait dessiné au crayon de papier chaque case à part sur une feuille, en espérant reconstituer la page ensuite à l’encrage avec les dessins qui me plaisaient, soit avec la table lumineuse à l’encre sur une planche (avec des sueurs froides et 1L de Ti-pex), soit au digital (team “CTRL+Z”)

3ème case au crayon
6ème case au crayon

Encrage

J’ai donc opté pour faire tout l’encrage à la tablette graphique avec Clip Studio Paint. J’ai au passage testé l’outil de CSP pour faire des cases, très pratique et assez facile à utiliser, mais avant de comprendre, on peut vite s’y perdre si on le prend par le mauvais bout (j’ai quand même mal positionné tout ça dans les cadres et dû tricher ensuite pour avoir les bonnes marges de pages, je le saurai maintenant !).

Une fois le découpage des cases fait, j’ai donc intégré dedans les crayonnés scannés, en les arrangeant un peu avec le “free transform”. Puis j’ai fait l’encrage avec le brush “real G-Pen” modifié que j’avais utilisé lors du grand correctif d’Inktober 2022, et qui se rapprochait beaucoup des traits de feutres Sakura Pigma Micron que j’avais utilisé. Faire ça en A4 / 1200dpi en stream était un peu audacieux pour PC-kun et ses 11 ans d’âge, mais ça n’a pas crashé !

1ère case au stylet
4ème case au stylet

Finitions

Ensuite, j’ai utilisé l’outil surpuissant de tramage de Clip Studio, afin de faire des ombrages ! En faisant en sorte que ça rende bien au format d’export final du fichier (en frequency de trames de “36.6”), qui est de 2000 pixels de haut. Pour le lettrage, la police Komika Jim était imposée, et pour les onomatopées, je suis resté proche des originales (si c’est déjà efficace, pourquoi changer pour changer ?)

La page 40 terminée !

Lisez Talli !

Je suis assez satisfait du résultat, même si forcément, ayant des inspirations assez proches en dessin avec Sourya (ce n’est pas non plus par hasard que j’avais flashé sur sa BD chez mon bro en 2019, haha), je n’ai pas un style radicalement différent de la page d’origine comme d’autres ont pu le faire, cela dit, c’était un bon exercice pour dessiner des choses différentes, et un plaisir de rendre hommage à un auteur qui mérite beaucoup de succès ! (Et merci à King-Asleep pour l’organisation !)